Le président brésilien Jair Bolsonaro est déclaré positif à la COVID-19

RIO DE JANEIRO — Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a affirmé qu’il avait été déclaré positif à la COVID-19 après des mois de minimisation de la gravité du virus.

M. Bolsonaro a confirmé les résultats du test en s’adressant aux journalistes avec un couvre-visage à Brasilia.

«Je vais bien. Je veux même me promener ici, mais je ne peux pas en raison de recommandations médicales», a-t-il déclaré.

Le président est souvent apparu en public pour serrer la main de partisans et se mêler à la foule, parfois sans masque. Il a dit que son passé d’athlète le protégerait du virus et que ce ne serait rien de plus qu’une «petite grippe» s’il la contractait.

Il a également déclaré à plusieurs reprises qu’il n’y avait aucun moyen d’empêcher 70% de la population de tomber malade avec la COVID-19, et que les mesures des autorités locales pour mettre fin à l’activité économique entraîneraient en fin de compte plus de difficultés que de laisser le virus suivre son cours.

Le mois dernier, les villes et les États ont commencé à lever les restrictions qui avaient été imposées pour contrôler la propagation du virus, car leurs courbes statistiques de décès ont commencé à décliner avec le taux d’occupation de ses unités de soins intensifs. Le Brésil, sixième nation la plus peuplée du monde, avec plus de 210 millions d’habitants, est l’un des points chauds mondiaux de la pandémie.

Lundi, M. Bolsonaro a déclaré à des partisans à Brasilia qu’il avait subi une radiographie de ses poumons qui montrait qu’ils étaient propres et qu’il serait testé pour la COVID-19. Mardi, il a déclaré à CNN Brasil que sa fièvre avait diminué.

Au cours du week-end, le leader brésilien a célébré le jour de l’indépendance des États-Unis avec l’ambassadeur du pays au Brésil, puis a partagé des photos sur les réseaux sociaux le montrant avec son bras autour de l’ambassadeur aux côtés de plusieurs ministres et aides. Aucun ne portait de masque, bien qu’ils étaient dans des endroits exigus.

L’ambassade des États-Unis a déclaré lundi sur Twitter que l’ambassadeur Todd Chapman ne présentait aucun symptôme de COVID-19, mais qu’il serait testé.

M. Bolsonaro a été déclaré négatif trois fois en mars après sa rencontre avec le président américain Donald Trump en Floride. Plusieurs membres de sa délégation aux États-Unis auraient ensuite été infectés par le virus.

À ce jour, plus de 65 000 Brésiliens sont morts de la COVID-19 et plus de 1 500 000 ont été infectés. Ces deux chiffres sont les deuxièmes totaux les plus élevés au monde et sont considérés comme un sous-dénombrement en raison du manque de tests généralisés.

Laisser un commentaire
Les plus populaires