Le président du Burkina confirme les 14 morts dans une attaque contre une église

Le président du Burkina Faso a confirmé que 14 personnes avaient été tuées lors d’une attaque contre une église protestante dans l’est du pays.

Sur Twitter, le président Roch Marc Christian Kabore a déclaré dimanche qu’il condamnait «l’attaque barbare» dans la ville de Hantoukoura. Il a ajouté que plusieurs personnes avaient également été blessées.

Le président Kabore a «présenté ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et souhaite prompt rétablissement aux blessés».

Les extrémistes islamiques sont actifs au Burkina Faso depuis 2015. Les djihadistes ont attaqué des commissariats de police et des églises dans le nord du pays, mais ils ont récemment fait des attaques dans l’est du pays.

En octobre, des hommes armés soupçonnés d’être des extrémistes islamistes ont attaqué un convoi transportant les employés de la société minière SEMAFO, basée à Montréal, faisant au moins 37 morts.