Le président Trump veut réduire encore le nombre de réfugiés accueillis aux États-Unis

La diminution sera de 16 % en 2021 par rapport à l’année précédente.

Photo : Roger Arnold / UNHCR

SAN DIEGO — Le président américain Donald Trump veut réduire de 3000 le nombre de réfugiés accueillis aux États-Unis, pour un total de 15 000 personnes admissibles en 2021.

Il a soumis sa proposition au Congrès américain moins d’une heure avant l’échéance pour la prochaine année fiscale, a indiqué son administration tard mercredi.

Le nombre de réfugiés accueillis aux États-Unis a dégringolé depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche. La diminution sera de 16 % en 2021 par rapport à l’année précédente.

La loi sur les réfugiés de 1980 (1980 Refugee Act) impose aux présidents de préciser leurs intentions avant le 1er octobre, soit pour la prochaine année fiscale. Le président américain doit toutefois consulter le congrès au préalable, quoique la décision lui revient.

Donald Trump a suspendu l’accueil de réfugiés en mars dernier lors de l’apparition de la pandémie de COVID-19. Il avait alors exprimé sa volonté de protéger les emplois des Américains face aux contrecoups de l’économie mondiale.

Son Secrétaire d’État, Mike Pompeo, a affirmé que l’administration Trump est déterminée à ce que les États-Unis demeurent un leader pour l’accueil de réfugiés dans un environnement sécuritaire.

Laisser un commentaire
Les plus populaires