Le présumé tireur de Fredericton de plus en plus près d’un procès

FREDERICTON — Un homme de Fredericton accusé d’avoir tué quatre personnes dans la ville en août dernier se rapproche de plus en plus d’un procès.

Matthew Raymond est inculpé de quatre chefs de meurtre au premier degré relativement aux décès des agents de police Sara Burns et Robb Costello, et des civils Donnie Robichaud et Bobbie Lee Wright.

Il était de retour en cour provinciale, vendredi, après s’être prêté à une évaluation psychiatrique pour déterminer s’il peut être jugé criminellement responsable de ce qui s’est passé.

Les conclusions de cette évaluation ont été scellées et le ministère public a annoncé qu’il procéderait par une mise en accusation directe afin que l’affaire soit renvoyée devant la Cour du Banc de la Reine, ce qui signifie qu’il n’y aura pas d’audience préliminaire.

L’homme de 48 ans avait déjà été jugé apte à subir son procès, bien que les détails des arguments invoqués pour obtenir l’évaluation soient protégés par une interdiction de publication.

M. Raymond est accusé d’avoir utilisé une arme longue pour tirer depuis la fenêtre de son appartement, tuant les deux civils alors qu’ils remplissaient une voiture pour un voyage, le 10 août. La police allègue que M. Raymond a tiré sur les deux policiers alors qu’ils intervenaient sur les lieux.

L’homme devrait comparaître devant la Cour du Banc de la Reine avant le 8 avril, date à laquelle les procédures devant les tribunaux provinciaux seront terminées.

Les plus populaires