Le présumé tueur en série de Toronto pourrait faire face à d’autres accusations

TORONTO — D’autres chefs d’accusation devraient être déposés contre un paysagiste indépendant déjà accusé pour la mort présumée de cinq hommes à Toronto, alors que les enquêteurs continuent de mener des recherches sur des propriétés à travers la ville liées à Bruce McArthur, a affirmé mercredi la police de la métropole.

Le sergent Hank Idsinga a indiqué que les enquêteurs fouillaient maintenant le sous-sol d’une maison où l’accusé aurait travaillé.

Bruce McArthur, âgé de 66 ans, est accusé de cinq meurtres au premier degré relativement à la mort présumée d’Andrew Kinsman, de Selim Esen, de Majeed Kayhan, de Soroush Mahmudi et de Dean Lisowick.

La police a annoncé lundi que les enquêteurs avaient trouvé deux bacs à fleurs contenant des ossements de trois individus, et M. Idsinga a indiqué que plus d’une douzaine de bacs devaient être examinés par les équipes médicolégales.

Il a aussi mentionné que les enquêteurs espèrent commencer à excaver une cour arrière plus tard cette semaine ou au début de la semaine prochaine.

«Nous croyons qu’il y a plus de victimes que ces cinq personnes. Je ne peux pas vous donner une idée du nombre, mais je m’attends effectivement à ce que d’autres accusations soient déposées», a dit M. Idsinga.

Bruce McArthur a été arrêté et accusé le 18 janvier relativement à la mort présumée de Selim Esen et d’Andrew Kinsman, portés disparus dans le village gai de Toronto le printemps dernier.

Lundi, il a été accusé pour la mort de deux autres hommes disparus — Majeed Kayhan et Soroush Mahmudi — de même que pour celle de Dean Lisowick, qui n’avait jamais été porté disparu.

Les plus populaires