Le prince Philip aura droit à des funérailles privées à cause de la pandémie

LONDRES — Les funérailles royales du prince Philip seront célébrées samedi prochain au château de Windsor au cours d’une cérémonie allégée qui sera entièrement fermée au public.

Le palais a insisté sur le fait que la famille royale adhérerait strictement aux directives nationales de la santé publique. Ces mesures impliquent le port du couvre-visage et la distanciation physique. Le palais de Buckingham a refusé de commenter sur certaines modalités.

Philip, le mari de la reine Elizabeth II, aussi connu sous le titre de duc d’Édimbourg, a participé à la planification de ses propres funérailles. L’accent mis sur sa famille est conforme à ses souhaits. Il a aussi participé à la conception du Land Rover modifié qui portera son cercueil.

«Bien que les arrangements cérémoniels soient réduits, l’occasion permettra de célébrer et de reconnaître ses plus de 70 ans au service de la reine, du Royaume-Uni et du Commonwealth», a déclaré samedi un porte-parole du palais en s’exprimant sous couvert d’anonymat.

Le prince Harry, le petit-fils de Philip qui a renoncé ses fonctions royales l’année dernière et vit maintenant en Californie, sera présent avec d’autres membres de la famille royale. Sa femme Meghan, la duchesse de Sussex, est enceinte et son médecin lui a conseillé de ne pas faire le long voyage au Royaume-Uni.

Le premier ministre britannique Boris Johnson, ne sera pas présent lui non plus. Son cabinet a indiqué qu’il n’y assistera pas puisque les restrictions limitent le nombre de personne pouvant assister à des funérailles à 30. En choisissant de rester à l’écart, cela «permettra à un plus grand nombre de personnes de la famille» d’y aller.

Le palais a exhorté la population à ne pas se rassembler autour du château de Windsor ou du palais de Buckingham à Londres pour rendre hommage au prince Philip, un appel que beaucoup ont ignoré.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire