Le prince Philip est transféré dans un hôpital spécialisé dans les maladies du coeur

LONDRES — Le prince Philip a été transféré lundi dans un hôpital spécialisé de Londres pour les maladies du coeur afin d’y subir des tests et une observation pour une maladie cardiaque préexistante, tandis qu’il continue d’être traité pour une infection dont la nature n’est pas spécifiée, a indiqué le palais de Buckingham.

Le prince, âgé de 99 ans, époux de la reine Élisabeth II, a été transféré de l’hôpital King Edward VII, où il est soigné depuis le 17 février, à l’hôpital St. Bartholomew, spécialisé dans les soins cardiaques. Le palais a affirmé qu’il «répond au traitement, mais devrait rester à l’hôpital au moins jusqu’à la fin de la semaine».

Le prince Philip a été admis à l’hôpital privé King Edward VII de Londres après s’être senti mal; ses ennuis de santé ne seraient pas liés à la COVID-19. Lui et la reine, âgée de 94 ans, ont reçu une première dose d’un vaccin contre le coronavirus début janvier.

Le prince, qui a pris sa retraite de ses fonctions royales en 2017, apparaît rarement en public. Pendant le confinement actuel au Royaume-Uni, le duc d’Édimbourg a séjourné au château de Windsor, à l’ouest de Londres, avec la reine.

En 2011, il avait été transporté à l’hôpital par hélicoptère après avoir souffert de douleurs thoraciques; il a été soigné pour une artère coronaire bloquée. En 2017, il a passé deux nuits à l’hôpital, et il a été hospitalisé pendant 10 jours en 2018 pour une arthroplastie de la hanche.

Le prince Philip avait été hospitalisé pour la dernière fois en décembre 2019, ayant passé quatre nuits à l’hôpital King Edward VII pour ce que le palais a déclaré être un traitement planifié d’une maladie préexistante.

Par Danica Kirka – The Associated Press

Laisser un commentaire