Le prince William,bénévole anonyme d’un service de textos pour ceux en détresse

LONDRES — Le prince William a révélé qu’il faisait du bénévolat, de façon anonyme, pour aider ses concitoyens à faire face à la crise durant le confinement imposé par la pandémie de COVID-19.

Le duc Cambridge était impliqué auprès d’un organisme britannique qui offre un service de messagerie texte, Shout 85258, avec un soutien 24 heures aux gens en détresse. Ce service d’aide et de soutien a notamment été développé grâce à l’appui du Royal Foundation (la fondation royale britannique). Il compte sur l’appui de 2000 bénévoles formés pour intervenir auprès des plus vulnérables.

L’implication du prince William a été rendue publique dans le cadre de la Semaine des bénévoles.

Une vidéoconférence avec d’autres bénévoles du programme qui s’est déroulé en mai, à laquelle participent le duc et la duchesse de Cambridge, William et Kate, a été dévoilée vendredi. Le prince William demande notamment aux bénévoles s’ils ont l’impression de joindre suffisamment de gens en détresse. Un peu plus tard, il affirme qu’il va «partager un secret avec eux, qu’il fait lui aussi partie des bénévoles qui travaillent sur cette plateforme.»

Plus de 300 000 conversations par messagerie texte se sont déroulées sur Shout 85258 entre les intervenants bénévoles et des personnes qui avaient besoin d’un soutien en santé mentale. De ce nombre, environ 65% des interventions concernaient des personnes âgées de moins de 25 ans.

L’épouse du prince William, la duchesse de Cambridge, a aussi donné un coup de main à ceux et celles qui font des appels téléphoniques, “check in and chat”, pour vérifier comment vont des personnes en quarantaine ou vulnérables pendant la pandémie.

Son mari, le prince William, est le deuxième hériter dans l’ordre de succession au trône britannique.

Laisser un commentaire