Le principal opposant congolais est décédé

BRAZZAVILLE, République du Congo — Le principal opposant congolais est décédé, a annoncé lundi un porte-parole.

Guy Brice Parfait Kolelas avait été hospitalisé dimanche, le jour du scrutin présidentiel dans son pays, en raison de complications liées à la COVID-19.

L’homme de 61 ans avait été envoyé vers la France par avion pour recevoir des soins, mais il est mort peu de temps après l’atterrissage à Paris.

On l’avait vu pour la dernière fois samedi dans une vidéo mise en ligne et dans laquelle il prévenait ses partisans qu’il luttait pour sa vie.

Son porte-parole Justin Nzoloufoua a confirmé son décès à l’Associated Press lundi. On tente maintenant de rapatrier son corps à Brazzaville.

M. Kolelas avait reçu 15 % du vote lors du dernier scrutin présidentiel. On s’attendait à ce qu’il termine deuxième derrière le président Denis Sassou N’Guesso, qui gouverne la République du Congo depuis plus de 36 ans.

M. Sassou N’Guesso a assuré lundi que le vote de la veille s’est bien déroulé.

«Je peux donc affirmer que la démocratie fonctionne dans notre pays», a dit le président, qui a reçu 60 % des votes la dernière fois.

M. Kolelas avait raté le dernier événement de sa campagne vendredi, après avoir dit aux journalistes un peu plus tôt qu’il craignait souffrir du paludisme.

La vidéo mise en ligne samedi le montrait portant un masque d’oxygène et un brassard pour la pression artérielle, allongé dans un lit d’hôpital.

«Mes chers compatriotes, je ne vais pas bien. Je lutte pour ma vie, avait-il d’une voix faible. Je vous demande toutefois de vous tenir debout et de voter pour le changement. Je ne veux pas m’être battu en vain.»

L’opposant tirait à boulets rouges sur le président Sassou N’Guesso depuis quelques jours, affirmant que la République du Congo s’est transformée en «État policier».

M. Sassou N’Guesso détient le troisième règne le plus long en Afrique, ayant gouverné entre 1979 et 1992, et étant au pouvoir depuis 1997. Son pays est souvent éclipsé par le gigantesque Congo voisin.

La République du Congo compte environ 5,4 millions d’habitants. On y recense moins de 10 000 infections confirmées et 134 décès depuis le début de la pandémie.

– Par Louis Okamba, The Associated Press

Laisser un commentaire