Le python royal en liberté à Verdun a été repéré entre deux édifices

MONTRÉAL – Le python dont on avait perdu la trace depuis près d’une semaine dans l’arrondissement de Verdun, à Montréal, a été repéré, mercredi, dans un mur de brique mitoyen entre deux édifices.

Une compagnie spécialisée s’affaire à tenter de le récupérer.

Le serpent — un python royal — a été repéré entre deux édifices sur la rue Willibrord.

Un porte-parole du Service de police de la ville de Montréal (SPVM), André Leclerc, a indiqué, mercredi vers 15h, que la compagnie espérait le récupérer «prochainement». La propriétaire du serpent a collaboré avec les experts animaliers.

M. Leclerc a indiqué que la police avait aidé «au niveau des recherches», faisant valoir qu’il n’y avait pas eu «catastrophe en devenir», ce serpent de moins de quatre pieds n’étant pas venimeux et se nourrissant de rongeurs.

La police évaluera s’il y a des constats à donner en vertu des règlements municipaux «une fois le dossier fermé», a dit le porte-parole.

Les autorités dans la région de Toronto se trouvent davantage sur un pied d’alerte. Elles tentent de repérer un serpent venimeux en liberté dans un secteur de conservation à l’est de Toronto.

L’Autorité de conservation de la région de Toronto a indiqué avoir reçu un appel, mardi, concernant un grand serpent aperçu au cours de la fin de semaine dans le secteur de conservation Greenwood à Ajax.

Après avoir obtenu l’avis du Zoo de Toronto à l’aide d’une photo envoyée par un passant, l’organisme a pu déterminer qu’il s’agissait d’un copperhead — ou serpent à tête cuivrée —, qui est venimeux et n’est pas originaire du Canada.

L’Autorité de conservation de la région de Toronto a indiqué qu’une morsure de ce serpent n’était habituellement pas fatale pour les adultes, mais pouvait être dangereuse pour les animaux et les enfants.

L’organisme avisait les gens de demeurer dans les sentiers marqués dans le secteur, et de garder leurs animaux près d’eux.

Les plus populaires