Le Québécois André Tamine condamné à 8 ans et 5 mois de prison en Australie

Le Québécois André Tamine a été condamné à une peine de prison de huit ans et cinq mois en Australie pour avoir importé de la cocaïne en quantité commerciale.

Felicita Benedikovics, du service de communications de la cour de district de la Nouvelle-Galles-du-Sud a confirmé à La Presse canadienne la décision rendue par la juge Kate Traill, mardi, à Sydney.

La peine d’André Tamine commence en 2016, lorsqu’il a été arrêté, et doit se terminer en janvier 2025. Il pourra cependant faire une demande de libération conditionnelle dans un peu plus de quatre ans, en mars 2022.

En février dernier, le prévenu avait plaidé coupable devant le tribunal australien d’avoir importé une drogue contrôlée et d’en avoir importé en quantité commerciale.

Selon le Code criminel de l’Australie, ce crime est passible d’une peine de prison à vie.

André Tamine avait été arrêté en compagnie d’Isabelle Lagacé et de la Granbyenne Mélina Roberge, le 29 août 2016 après que le navire de croisière Sea Princess, à bord duquel ils voyageaient, eut accosté dans la ville de Sydney.

Les autorités australiennes avaient découvert 95 kilos de cocaïne dans leurs valises, une quantité évaluée à 31 millions $ australiens (environ 30,5 millions $ canadiens). La cargaison interceptée constituait la plus importante saisie de drogue transportée sur un bateau de croisière ou dans un avion en Australie, avait révélé fin août 2016 le commandant des forces frontalières australiennes, Tim Fitzgerald.

Isabelle Lagacé a écopé d’une peine de sept ans et demi de prison il y a un an, tandis que Mélina Roberge avait été condamnée à huit ans de prison en avril.