Le Québécois Michel Coulombe quittera la direction du SCRS à la fin mai

OTTAWA – Le directeur du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), le Québécois Michel Coulombe, prendra sa retraite au printemps.

M. Coulombe a indiqué aux employés du SCRS, lundi, qu’il quitterait l’organisation à la fin mai pour «passer à une autre étape» de sa vie avec sa famille.

Dans une déclaration publiée sur le site de l’agence du renseignement, il affirme que ce fut un honneur de travailler avec les «professionnels dévoués de l’appareil de la sécurité nationale et un privilège d’être au service de la population canadienne».

M. Coulombe est devenu le huitième directeur du SCRS en octobre 2013, et le premier issu des rangs de l’agence du renseignement.

Il est entré au SCRS à titre d’agent de renseignement en 1986, soit deux ans après la création de l’organisation.

Le départ de M. Coulombe est le deuxième dans les hautes sphères à être annoncé ce mois-ci, après que Bob Paulson eut indiqué qu’il quitterait ses fonctions de commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à la fin juin.

M. Coulombe a travaillé dans les bureaux régionaux du SCRS, où il a assumé notamment les fonctions de directeur général de la région du Québec. Il est titulaire d’un baccalauréat en génie de l’École Polytechnique de l’Université de Montréal.