Le régime fédéral de soins dentaires pourrait coûter près de deux fois plus que prévu

OTTAWA — Le directeur parlementaire du budget affirme que le coût d’un nouveau régime de soins dentaires pour les Canadiens à revenu faible ou moyen non assurés pourrait être près du double de ce que le gouvernement fédéral avait initialement estimé.

Ce programme était un élément clé de l’entente que les libéraux ont conclue avec le Nouveau Parti démocratique pour gouverner jusqu’en 2025, sans être défaits sur un vote de confiance au Parlement.

Les libéraux ont promis d’offrir une couverture d’ici la fin de l’année aux enfants d’un ménage dont le revenu est inférieur à 90 000 $, puis d’étendre la couverture en 2023 aux personnes âgées et aux personnes handicapées.

Le budget de 2022 du gouvernement suggérait que le plan coûterait 5,3 milliards $ au cours des cinq prochaines années.

Mais dans une note sur l’évaluation du coût d’une mesure législative, le directeur parlementaire du budget affirme que le coût de ce régime pourrait être plus proche de 9 milliards $ sur cinq ans. 

Le gouvernement dispose d’un peu plus de six mois pour mettre en œuvre ce programme entièrement nouveau, mais il semble toujours en être à la phase de consultation dans sa planification.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.