Le responsable de la distribution des vaccins aux É.-U. présente des excuses

Le général responsable de la distribution du vaccin aux États-Unis a présenté samedi des excuses pour la «mauvaise communication» entre lui et les États au sujet du nombre de doses à livrer dans les premiers stades.

« J’ai échoué. Je m’adapte. Je suis en train de réparer et nous allons avancer à partir de là», a déclaré le général Gustave Perna aux journalistes lors d’un point de presse téléphonique.

Les remarques de l’officier supérieur surviennent au lendemain de l’ajout d’un deuxième vaccin dans la lutte contre la COVID-19, qui a tué plus de 312 000 personnes aux États-Unis. Plus d’une dizaine de gouverneurs ont déclaré que le gouvernement américain leur avait fait savoir que l’expédition de la semaine prochaine du vaccin Pfizer-BioNTech sera moins importante que prévu initialement.

Le général Perna en a accepté la responsabilité.

«Je veux assumer personnellement la responsabilité de la mauvaise communication, a-t-il déclaré. Je sais que cela n’a pas fait grand-chose ces jours-ci. Mais je suis responsable. C’est un effort herculéen et nous ne sommes pas parfaits.»

Le général a notamment expliqué qu’il avait commis des erreurs en citant des nombres de doses qui, selon lui, seraient prêtes.

«C’est moi qui ai approuvé les fiches de prévisions. C’est moi qui ai approuvé les allocations, a-t-il souligné. Il n’y a aucun problème avec le processus. Il n’y a aucun problème avec le vaccin Pfizer. Il n’y a aucun problème avec le vaccin Moderna.»

Le général Perna a déclaré que le gouvernement est maintenant sur la bonne voie pour envoyer environ 20 millions de doses du vaccin Moderna et de celui de   Pfizer-BioNTech aux États d’ici la première semaine de janvier.

Il a indiqué que 2,9 millions de doses de Pfizer-BioNTech avaient été livrées aux États jusqu’à présent.

– Par Ed White et Jill Colvin, The Associated Press

Laisser un commentaire