Le rockeur Jacob Hoggard coupable d’agression sexuelle contre une des plaignantes

TORONTO — Jacob Hoggard, le leader du groupe canadien Hedley, a été reconnu coupable d’avoir agressé sexuellement une femme d’Ottawa, mais acquitté de la même accusation contre une adolescente.

Hoggard, 37 ans, a également été déclaré non coupable de contacts sexuels, une accusation liée à des attouchements sexuels sur une personne de moins de 16 ans, lors d’un incident impliquant la même admiratrice lorsqu’elle avait 15 ans.

Les procureurs ont allégué que Hoggard avait peloté l’adolescente dans les coulisses après un spectacle de Hedley à Toronto en avril 2016, puis l’avait violée sauvagement dans une chambre d’hôtel de la région de Toronto plus tard cette année-là, après ses 16 ans.

Ils ont allégué qu’il avait violé violemment une femme d’Ottawa dans un hôtel de Toronto en novembre 2016. Les deux plaignantes ont témoigné qu’elles saignaient et avaient des ecchymoses.

Hoggard a témoigné au cours du procès qu’il avait eu des relations sexuelles consensuelles et «passionnées» avec les plaignantes et qu’il n’avait touché sexuellement l’adolescente qu’après ses 16 ans.

Les avocats de la défense ont allégué que les plaignants avaient inventé les allégations après que Hoggard les a rejetées.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.