Le roi Charles III offre une pensée à sa défunte mère dans son message de Noël

LONDRES — Le roi Charles III a évoqué dimanche les souvenirs de sa défunte mère, la reine Élisabeth II, dans son premier message de Noël en tant que monarque.

Charles, âgé de 74 ans, a aussi fait preuve d’empathie dans le message préenregistré envers les personnes qui ont du mal à joindre les deux bouts «à une époque de grande anxiété et de difficultés».

Comme certaines autres régions du monde, le Royaume-Uni est aux prises avec une inflation élevée qui a provoqué une crise du coût de la vie pour de nombreuses familles.

Les premières paroles du roi ont cependant rapidement fait illusion à sa mère, décédée en septembre à l’âge de 96 ans après 70 ans sur le trône.

«Noël est une période particulièrement poignante pour nous tous qui avons perdu des êtres chers, a souligné Charles III. Nous ressentons leur absence et nous nous souvenons d’eux en poursuivant nos traditions.»

Charles a accédé au trône immédiatement à la mort de la reine. Sa cérémonie de couronnement est prévue en mai. Pour son message de Noël télévisé, il portait un costume bleu foncé.

Contrairement à Élisabeth, qui s’asseyait souvent à un bureau pour prononcer le discours annuel, Charles se tenait près d’un sapin de Noël à la chapelle Saint-Georges, située sur le terrain du château de Windsor où sa mère et son père, le prince Philip, sont enterrés.

Charles a affirmé que, tout comme sa mère, il croit en «l’extraordinaire capacité de chaque personne à toucher, avec bonté et compassion, la vie des autres et à faire briller une lumière dans le monde qui l’entoure».

«L’essence de notre communauté et le fondement même de notre société peuvent être observés dans les professionnels de la santé et les enseignants, et en fait tous ceux qui travaillent dans la fonction publique, dont les compétences et l’engagement sont au cœur de nos communautés», a déclaré le roi.

Les grèves des infirmières, des ambulanciers, des enseignants, des postiers et des conducteurs de train ont mis la pression sur le gouvernement du premier ministre britannique Rishi Sunak. Les sondages montrent un niveau élevé de soutien pour les travailleurs, en particulier les infirmières.

La flambée des prix des aliments et de l’énergie, à la suite de la pandémie de COVID-19 et de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, a créé des tensions financières pour de nombreuses personnes et familles.

S’exprimant sur des séquences vidéo de banques alimentaires et d’autres œuvres caritatives, Charles a exprimé sa sympathie pour « ceux qui, à la maison, trouvent des moyens de payer leurs factures et de garder leurs familles nourries et au chaud ».

Charles a également tendu la main à des personnes d’autres confessions au Royaume-Uni et dans tout le Commonwealth britannique, affirmant que la signification de la naissance de Jésus-Christ franchit «les frontières de la foi».

Charles pense que la monarchie peut aider à unir les groupes ethniques et les religions de plus en plus diversifiés de son pays. Cela fait partie de son effort pour montrer que l’institution a toujours sa pertinence.

Le message de six minutes s’est terminé par un appel à tenir compte de «la lumière éternelle» qui, selon Charles, était un aspect clé de la foi d’Élisabeth en Dieu et les gens.

«Ainsi, quelle que soit votre foi, c’est dans cette lumière vivifiante et avec la véritable humilité qui réside dans notre service aux autres que je crois que nous pouvons trouver l’espoir pour l’avenir», a-t-il soutenu.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.