Le roi Charles III sera couronné à l’abbaye de Westminster le 6 mai

LONDRES — Le roi Charles III sera couronné à l’abbaye de Westminster le 6 mai lors d’une cérémonie qui embrassera le passé, mais se tournera vers le monde moderne après les 70 ans de règne de la défunte reine Élisabeth II.

L’annonce du palais de Buckingham, mardi, survient alors que des rumeurs circulent selon lesquelles le couronnement serait plus court et moins extravagant que la cérémonie de trois heures marquant l’arrivée d’Élisabeth en 1953.

Bien que le palais n’ait fourni que peu de détails, les médias britanniques ont révélé que le nombre d’invités passerait de 8000 à 2000.

Charles sera couronné lors d’une cérémonie religieuse solennelle dirigée par Justin Welby, l’archevêque de Cantorbéry, a indiqué le palais dans un communiqué. Camilla, la reine consort, sera couronnée aux côtés de son mari.

Charles sera oint d’huile sainte avant de recevoir l’orbe, le sceptre et l’anneau de couronnement. Camilla sera également ointe d’huile sainte et couronnée, tout comme la reine Élisabeth, la reine mère.

«Le couronnement reflétera le rôle du monarque aujourd’hui et se tournera vers l’avenir, tout en étant enraciné dans des traditions et un apparat de longue date», a déclaré le palais.

Le palais planifie le couronnement, connu sous le nom d’Opération Golden Orb, alors que Charles et son héritier, le prince William, cherchent à démontrer que la monarchie est toujours pertinente dans le Royaume-Uni moderne et multiculturel. Bien qu’il y ait eu un respect généralisé pour Élisabeth, comme en témoignent les dizaines de milliers de personnes qui ont attendu des heures pour défiler devant son cercueil, rien ne garantit que la révérence sera transférée à Charles.

Les organisateurs devraient viser une cérémonie d’environ une heure, dans la lignée des funérailles «immensément émouvantes» du mois dernier pour la reine, a déclaré l’historien royal Robert Lacey, auteur de «Majesty: Elizabeth II and the House of Windsor».

«Il faut aussi se rappeler que, alors que toute la vénération et la gravité des funérailles de la reine étaient très axées sur son hommage, un couronnement est un hommage à une institution plutôt qu’à une personne, avec laquelle beaucoup de gens dans ce pays ne sont pas d’accord», a déclaré M. Lacey à la BBC.

Si la majorité de la cérémonie de couronnement, qui a peu changé au cours des 1000 dernières années, doit rester intacte, certains aspects pompeux de l’événement pourraient être retirés, surtout dans un contexte où le pays doit gérer les effets de l’inflation et de la guerre en Ukraine.

La cérémonie a traditionnellement lieu quelques mois après l’accession du monarque au trône, laissant le temps de se remettre du décès de son prédécesseur et d’organiser l’événement. Charles devrait signer une proclamation déclarant officiellement la date de la cérémonie lors d’une réunion de ses principaux conseillers, connue sous le nom de Conseil privé, plus tard cette année.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.