Le Royaume-Uni, plutôt que l’Ukraine, accueillera le concours Eurovision 2023

LONDRES — Le concours Eurovision de la chanson se déroulera au Royaume-Uni l’an prochain, ont annoncé lundi les organisateurs, après avoir conclu qu’il était trop risqué d’organiser le concours dans le pays hôte désigné, l’Ukraine.

Le Royaume-Uni a déclaré que l’événement de 2023 serait une célébration de la culture et de la créativité ukrainiennes.

L’Ukraine a remporté le droit d’accueillir le concours de musique pancontinental lorsque son candidat, l’ensemble folk-rap Kalush Orchestra, a remporté l’édition de cette année en mai. Le Britannique Sam Ryder est arrivé deuxième.

L’Union européenne de radio-télévision, qui gère l’Eurovision, a dit qu’elle avait conclu que «malheureusement, l’événement de l’année prochaine ne pourrait pas avoir lieu en Ukraine pour des raisons de sécurité». Elle a ajouté que la BBC avait accepté de diffuser l’émission au nom du diffuseur ukrainien UA: PBC.

«Le concours Eurovision de la chanson 2023 ne se déroulera pas en Ukraine, mais en soutien à l’Ukraine, a déclaré Mykola Chernotytskyi, présidente du conseil d’administration de UA:PBC. Nous sommes reconnaissants envers nos partenaires de la BBC d’avoir fait preuve de solidarité avec nous.»

Le sort du concours de 2023 avait fait l’objet de discussions entre le président ukrainien Volodymyr Zelensky et le premier ministre britannique Boris Johnson.

M. Johnson a indiqué que les deux hommes s’étaient mis d’accord sur le fait que «peu importe où l’Eurovision 2023 se tiendra, elle devra célébrer le pays et le peuple ukrainiens».

«Comme nous sommes désormais hôtes, le Royaume-Uni honorera directement cet engagement – et organisera un concours fantastique au nom de nos amis ukrainiens», a déclaré M. Johnson.

L’Ukraine avait déjà remporté le concours à deux reprises et avait accueilli l’Eurovision en 2005 et 2017. Le concours a eu lieu huit fois en Grande-Bretagne, le plus récemment en 1998, l’année après la dernière victoire du Royaume-Uni.

La BBC a déclaré que l’appel de candidatures pour être la ville hôte du concours 2023 ouvrira la semaine prochaine.

Fondé en 1956 pour aider à unir un continent marqué par la Seconde Guerre mondiale, le concours Eurovision s’est développé pour inclure plus de 40 pays, y compris des nations non européennes comme Israël et l’Australie.

Les organisateurs s’efforcent de séparer la pop et la politique – en interdisant les symboles et les paroles ouvertement politiques – mais les tensions mondiales se sont souvent imposées au concours. La Russie a été expulsée de la compétition de cette année en raison de son invasion de l’Ukraine en février.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.