Le sable semble montrer son efficacité à étouffer l’incendie de Minto

MINTO, N.-B. — Il semble que le sable montre une certaine efficacité à étouffer l’incendie qui fait rage depuis vendredi dans un centre de recyclage de pneus de Minto, au Nouveau-Brunswick, mais la population du secteur se trouve maintenant privée d’eau par un avis de non-consommation.

Le porte-parole de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick, Geoffrey Downey, rappelle également qu’un avertissement de mauvaise qualité de l’air est toujours en vigueur.

Le ministère de la Santé publique de la province a publié cet avis de non-consommation d’eau lundi, appelant les citoyens reliés au système d’alimentation en eau du parc industriel de cesser de consommer l’eau jusqu’à nouvel ordre.

Cet avis inclut les résidents du centre pour aînés W.G. Bishop, ainsi que le personnel et les usagers du Centre de santé communautaire de Queens Nord.

Pour les propriétaires dont la résidence est alimentée par un puits, on conseille d’être attentif à tout changement de couleur ou d’odeur et d’en informer immédiatement les autorités municipales.

Selon M. Downey, le ministère de l’Environnement attend la fin de l’incendie pour évaluer toutes les conséquences possibles sur les eaux souterraines.

De la machinerie lourde a été utilisée pour ensevelir l’incendie sous du sable au cours des deux derniers jours. Une manoeuvre visant à priver le feu d’oxygène.

L’épaisse fumée qui se dégage de l’incendie serait visible depuis Fredericton à environ 50 kilomètres de Minto.