Le saumon de l’Atlantique doit être mieux protégé, réclament des groupes

PORTLAND, Maine — Le Maine n’a pas l’intention d’ajouter le saumon de l’Atlantique à sa liste des espèces menacées, malgré les pressions de groupes environnementaux.

Le saumon de l’Atlantique abondait autrefois dans les rivières américaines, mais on ne le retrouve plus que dans une poignée de cours d’eau du Maine.

Si l’espèce est protégée sur le plan national, il en est autrement sur le plan de l’État. Une coalition de groupes environnementaux et de scientifiques soutient que le saumon pourrait bénéficier d’une plus grande protection s’il était placé sur la liste des espèces menacées du Maine.

Toutefois, en entrevue à l’Associated Press, le cabinet du commissaire au département des ressources maritimes de l’État juge qu’une telle mesure n’offrirait pas des «des avantages supplémentaires en matière de conservation».

Les écologistes disent qu’ils vont continuer à exercer des pressions à ce sujet.

 Selon John Burrows, le directeur général des activités américaines de la Fédération du saumon atlantique, l’ajout du poisson à la liste des espèces menacées d’extinction signalerait une préoccupation plus importante des autorités dans l’octroi de permis.

«Le Maine et une poignée de nos rivières sont les seuls endroits du pays qui abritent encore le saumon atlantique sauvage, a déclaré Burrows. L’État aurait dû déjà le faire.»

Le saumon de l’Atlantique a disparu des rivières américaines à cause des barrages, de la pollution et d’autres obstacles environnementaux. Il est également confronté à la menace imminente des changements climatiques. Néanmoins, il y a eu quelques signes positifs dans les rivières du Maine au cours des dernières années.

Plus de 1400 saumons sont retournés dans la rivière Penobscot en 2020. Il s’agit du nombre le plus élevé depuis 2011, selon le département des Ressources marines du Maine. La Penobscot est la rivière la plus productive pour le saumon. Il n’y avait en moyenne qu’environ 700 poissons par an de 2012 à 2019.

Les tentatives de repeuplement du saumon de l’Atlantique dans d’autres États sont au point mort. Le gouvernement américain a mis fin à une tentative de restauration du saumon de l’Atlantique dans le bassin de la rivière Connecticut en 2012 après plusieurs décennies en raison d’un manque de réussite.

Faire figurer le poisson sur la liste des espèces menacées du Maine est depuis longtemps un objectif de nombreux groupes environnementaux. La Maine Endangered Species Act comprend 26 espèces en voie de disparition et 25 espèces menacées. La liste comprend deux poissons : le brochet rouge en voie de disparition et le dard des marais parmi les espèces menacées.

La liste est conçue pour fournir une protection de l’État aux espèces menacées. Elle est un complément à la loi américaine sur les espèces en danger. Quelques espèces, dont le pluvier siffleur, sont inscrites sur les deux.

Les écologistes ont soutenu un projet de loi à la législature du Maine plus tôt cette année qui aurait obligé le commissaire aux ressources marines à recommander de placer sur la liste de l’État toutes les espèces déjà inscrites au registre national. La proposition est morte en commission en juin.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.