Le Sénat confirme la nomination d’Avril Haines, Directrice du renseignement national

WASHINGTON — Le Sénat a confirmé mercredi la première nomination de Joe Biden, celle d’Avril Haines, qui devient Directrice du renseignement national — la première femme à occuper ce poste.

Mme Haines, ancienne directrice adjointe de la CIA et conseillère adjointe à la sécurité nationale dans l’administration Obama, a été approuvée par un vote écrasant de 84 contre 10, signalant un désir bipartisan de confirmer les candidats à la sécurité nationale du président Biden et d’installer un leadership fort après quatre années agitées dans la communauté du renseignement.

L’ancien président Donald Trump a passé une grande partie de sa présidence à critiquer les responsables du renseignement, à en douter et à installer des dirigeants loyaux — un châtiment pour une enquête sur ses liens avec la Russie qui a commencé avant son élection.

Lors de son audience de confirmation mardi, Mme Haines a clairement indiqué qu’elle avait l’intention de mettre fin à la pratique de l’administration Trump de faire pression sur les fonctionnaires pour qu’ils façonnent leur analyse au gré du président.

«En matière de renseignement, il n’y a tout simplement pas de place pour la politique — jamais», a-t-elle soutenu devant le Comité du renseignement du Sénat.

Le nouveau président du comité sénatorial, le sénateur de la Virginie Mark Warner, a souligné que les quatre dernières années avaient été «difficiles» pour la communauté du renseignement, ajoutant que Mme Haines serait «la bonne femme pour réparer ces dégâts».

La candidate du président a aussi reçu l’appui du principal républicain du comité, le sénateur Marco Rubio, qui a dit être impatient de travailler avec elle.

– Par Mary Clare Jalonick et Eric Tucker, The Associated Press

Laisser un commentaire