Le Sénat ne convoquera pas de témoins au procès de destitution de Trump

WASHINGTON — Le Sénat américain a rejeté l’idée de convoquer des témoins dans le procès de destitution du président Donald Trump, assurant pratiquement un acquittement éventuel.

Les sénateurs envisagent de repousser le vote final sur le sort de M. Trump à la semaine prochaine.

La demande d’autorisation de convoquer de nouveaux témoins a été rejetée par un vote de 51-49. La ligne de partie a presque été respectée.

La majorité républicaine a ignoré les demandes des démocrates. Leur décision fait en sorte que la procédure contre Donald Trump devient le premier procès de destitution à ne pas faire entendre de témoins. Même les nouvelles révélations de l’ancien conseiller à la sécurité nationale John Bolton n’ont pas fait pencher la balance dans les rangs républicains.

Le président, dont l’acquittement est pratiquement assuré, à moins d’un renversement improbable, prononcera mardi son discours sur l’état de l’Union.

La Chambre des représentants, à majorité démocrate, avait voté pour accuser Donald Trump d’abus de pouvoir et d’entrave envers le Congrès.

Les démocrates voulaient notamment entendre le témoignage de M. Bolton. Le prochain livre de celui-ci doit relier le président aux accusations portées contre lui.

Dans son manuscrit non encore publié, M. Bolton écrit que M. Trump lui avait demandé au cours d’une réunion au début de mai de multiplier les efforts pour convaincre l’Ukraine d’enquêter sur les démocrates, selon une source qui a lu ce passage.

Il faut qu’au moins 67 sénateurs reconnaissent M. Trump coupable pour que ce dernier soit destitué.

Les plus populaires