Le Sénat reprendra ses travaux six jours plus tard, à cause de la pandémie

OTTAWA — Le Sénat reprendra ses travaux près d’une semaine plus tard que prévu, en partie à cause de la deuxième vague de COVID-19.

Le président du Sénat, George Furey, prolonge la période d’ajournement jusqu’au 8 février, plutôt que mardi prochain, comme prévu initialement.

Le Bureau du président du Sénat a expliqué que la décision avait été prise en partie pour atténuer la propagation du coronavirus.

Le comité permanent des affaires juridiques et constitutionnelles du Sénat, qui a ajourné ses travaux le 18 décembre pour les vacances des Fêtes, prévoit toutefois de se réunir lundi pour reprendre son étude du projet de loi sur l’aide médicale à mourir.

Au cours de trois jours de réunions, les sénateurs doivent examiner d’éventuels amendements au projet de loi C-7, qui élargiraient l’accès à l’aide médicale à mourir aux personnes qui souffrent de façon intolérable, mais qui ne sont pas près d’une «mort raisonnablement prévisible».

Les réunions à huis clos sur le projet de loi qui étaient prévues cette semaine ont été par contre annulées.

Laisser un commentaire