Le sénateur Patrick Brazeau plaide non coupable

GATINEAU, Qc – Le sénateur Patrick Brazeau a plaidé non coupable au chef d’accusation de conduite avec les facultés affaiblies et de refus de se soumettre à un alcootest.

M. Brazeau était absent du Palais de justice de Gatineau mardi matin. Son dossier a été remis au 26 octobre.

Les faits reprochés au politicien de 41 ans remontent au 3 avril dernier, à Mayo, en Outaouais.

C’est la deuxième fois que M. Brazeau fait face à la justice pour ce type de méfaits, alors qu’il a été accusé en 2014 de garde et contrôle d’un véhicule avec les capacités affaiblies.

Le sénateur désormais indépendant a eu d’autres démêlés avec la justice. Le 28 octobre dernier, il avait accepté de plaider coupable aux chefs d’accusation de voies de fait simples et de possession simple de cocaïne, après que celui — bien plus grave — d’agression sexuelle eut été retiré. Il a obtenu l’absolution de la cour.

M. Brazeau fait également face à des accusations de fraude et d’abus de confiance dans la foulée du scandale des dépenses au Sénat. Son collègue Mike Duffy ayant été blanchi des 31 accusations criminelles qui pesaient contre lui, le futur du procès de M. Brazeau pour ces chefs d’accusation demeure incertain.