Le «sherpa» de Trudeau pour le G7 s’en prend au gouvernement Harper

OTTAWA — Le «sherpa» du premier ministre canadien en vue du prochain sommet du G7 soutient que le gouvernement conservateur de Stephen Harper a saboté pendant dix ans le travail que les diplomates tentaient d’accomplir sur le terrain.

Peter Boehm estime que l’omerta qui pesait sur le service extérieur canadien du temps des conservateurs est maintenant levée, ce qui fera progresser selon lui les politiques féministes de l’actuel gouvernement libéral.

Le sous-ministre Boehm est le représentant personnel du premier ministre Justin Trudeau en vue du sommet des sept pays les plus industrialisés (G7), qui se tiendra au Manoir Richelieu de La Malbaie, dans Charlevoix, les 8 et 9 juin. Le gouvernement Trudeau a promis de mettre notamment de l’avant lors de ce sommet la question de l’égalité hommes-femmes.

M. Boehm, un diplomate de carrière, a eu ces commentaires vendredi lors d’un débat d’experts organisé à Ottawa par l’Association canadienne pour les Nations unies, auquel participaient notamment des femmes de France et du Royaume-Uni.

Les panélistes discutaient de moyens pour abattre les barrières qui se dressent devant les femmes dans leur service diplomatique respectif.

Selon M. Boehm, il faut notamment que les femmes diplomates puissent parler librement de leur travail, afin de devenir des modèles pour les filles.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie