Le sommet du Commonwealth débute officiellement vendredi à Kigali, au Rwanda

KIGALI, Rwanda — Le premier ministre Justin Trudeau a entamé ce vendredi une série de réunions à huis clos au Rwanda pour tenter de rallier les pays du Commonwealth aux objectifs climatiques du Canada et à sa vision de l’invasion russe de l’Ukraine.

Le chef du gouvernement du Canada est arrivé mercredi dans la capitale, Kigali, pour la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth, mais le sommet ne commence officiellement que vendredi.

L’agenda du premier ministre prévoit une rencontre avec le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat. L’Ukraine et la Russie se sont disputés l’appui de l’Afrique alors que le conflit violent se poursuit, entraînant une flambée mondiale du coût du carburant et une pénurie de produits céréaliers qui pourrait pénaliser gravement certains pays africains.

Justin Trudeau a également à son agenda des entretiens avec les dirigeants d’Antigua-et-Barbuda, un pays situé dans la mer des Caraïbes, de même que du Ghana et de la Zambie.

Jeudi, le premier ministre Trudeau devait rencontrer en tête-à-tête le président du Rwanda, Paul Kagame, mais cette rencontre a été retardée.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.