Le sous-marin disparu a coulé, confirme la marine indonésienne

BANYUWANGI, Indonésie — La marine indonésienne a confirmé samedi que son sous-marin disparu avait coulé et s’était fissuré. Elle a retrouvé des objets du navire, mettant apparemment fin à l’espoir de retracer l’un des 53 membres d’équipage vivant.

La présence d’une nappe de pétrole ainsi que de débris près de l’endroit où le sous-marin a plongé mercredi au large de l’île de Bali, était une preuve claire que le KRI Nanggala (402) avait coulé, selon le chef militaire Hadi Tjahjanto. 

Les responsables indonésiens avaient précédemment considéré que le navire manquait seulement à l’appel, mais ils ont mentionné que l’approvisionnement en oxygène du sous-marin aurait été épuisé tôt samedi.

«Si c’est une explosion, il sera en morceaux. Les fissures se sont produites progressivement dans certaines parties quand il est descendu de 300 mètres à 400 mètres à 500 mètres. […] S’il y avait une explosion, elle aurait été entendue par le sonar», a exposé le chef d’état-major de la marine, l’amiral Yudo Margono, lors d’une conférence de presse à Bali, au cours de laquelle les objets trouvés ont été exposés.

La marine croyait précédemment que le sous-marin avait coulé à une profondeur de 600 à 700 mètres alors que la coque peut résister à moins de 200 mètres. 

La cause de la disparition est encore incertaine.

Au cours des deux derniers jours, les chercheurs ont trouvé des pièces d’un redresseur de torpille, une bouteille de graisse qui aurait été utilisée pour huiler le périscope, des débris de tapis de prière et un morceau cassé d’un tuyau de liquide de refroidissement qui a été installé sur le sous-marin en Corée du Sud en 2012, a décrit l’amiral Margono.

Les équipes de secours d’Indonésie et d’autres pays vont évaluer les découvertes, a-t-il mentionné, ajoutant qu’aucun corps n’a été retrouvé jusqu’à présent.

Un avion de reconnaissance américain a atterri samedi et devait se joindre aux recherches, ainsi que 20 navires indonésiens, un navire de guerre australien équipé d’un sonar et quatre avions indonésiens.

Des navires de sauvetage de Singapour étaient également attendus samedi, tandis que des navires de sauvetage malais devaient arriver dimanche, ont annoncé des responsables.

De construction allemande, le KRI Nanggala (402) était en service en Indonésie depuis 1981. Il transportait 49 membres d’équipage et trois artilleurs ainsi que son commandant, a indiqué le ministère indonésien de la Défense.

– Par Edna Tarigan et Fadlan Syam, The Associated Press

Laisser un commentaire