Le SPVM a procédé en juin à l’arrestation de trois présumés proxénètes

MONTRÉAL – Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a procédé à l’arrestation de trois présumés proxénètes le mois dernier, dans la métropole québécoise et en Alberta.

Dans un communiqué diffusé mercredi, le SPVM précise que des enquêteurs de la Division des crimes majeurs ont commencé leur travail il y a trois mois à la suite d’informations voulant que des hommes recrutaient de jeunes fugueuses mineures dans la métropole et les forçaient à se prostituer à Montréal, à Toronto et en divers endroits en Alberta.

Les enquêteurs ont ensuite pu procéder, le 15 juin dernier, à l’arrestation de Robertson Cynsurin, âgé de 25 ans, et Rony Gustelia, 24 ans, à Montréal.

Neuf jours plus tard, Nadgee Mollenthiel, 21 ans, était arrêté à Edmonton en vertu d’un mandat pancanadien.

La police montréalaise soutient que les trois hommes ont fait au moins deux victimes, mais les enquêteurs ont des raisons de croire qu’ils auraient pu en faire davantage. Une fois sous l’emprise des proxénètes, les victimes auraient été victimes de violence.

Cynsurin, Mollenthiel et Gustelia, qui ont comparu à la Cour du Québec, doivent répondre à 22 chefs d’accusation, dont proxénétisme, traite de personnes âgées de moins de 18 ans, complot pour commettre un acte criminel, publicité de services sexuels et menaces.

Le SPVM tente de retracer des jeunes femmes qui auraient pu avoir été victimes de ce trio. Ces personnes n’ont qu’à se présenter à un poste de police pour déposer une plainte.