Le SPVM saisit 17 armes chez un suspect à Sainte-Marthe-sur-le-Lac

MONTRÉAL — Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé à une saisie majeure chez un suspect qui aurait harcelé et proféré des menaces à l’endroit de son ex-conjointe, dimanche soir à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, alors que 17 armes à feu ont été récupérées.

Selon ce qu’a indiqué le SPVM dans un communiqué, lundi, le suspect serait l’ex-conjoint d’une femme victime de harcèlement et de menaces. En effet, le suspect aurait harcelé et proféré des menaces à l’endroit de son ex-conjointe, qui l’avait quitté il y a quelques semaines afin de trouver refuge chez un proche à Montréal.

Le suspect, un homme de 38 ans, a été appréhendé à sa résidence dimanche soir par les policiers du SPVM, qui étaient assistés du Groupe tactique d’intervention pour la sécurisation des lieux.

C’est à cet endroit que les agents ont saisi le «véritable arsenal» de 17 armes à feu.

Le suspect fait face à des accusations de harcèlement criminel, de menaces et de possession non autorisée d’armes prohibées.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.