Le survivant de l’accident d’hélicoptère raconte l’horreur

QUÉBEC – Michel Laplante, le seul survivant de l’accident d’hélicoptère survenu la fin de semaine dernière, a parlé aux médias, jeudi, pour raconter l’événement qui a coûté la vie au chanteur Roberto Bissonnette et au pilote de l’appareil, Frédérick Decoste.

Affichant un visage couvert de cicatrices et de blessures, M. Laplante a affirmé qu’il était difficile pour lui de se réjouir de sa situation étant donné qu’il a perdu deux amis dans l’accident.

Il a expliqué qu’il n’était pas évident de faire l’équilibre entre son soulagement d’être en vie et sa tristesse d’avoir perdu deux êtres chers.

Les trois hommes survolaient le Nouveau-Brunswick, dimanche dernier, lorsque l’hélicoptère est resté pris dans des fils électriques dans la localité de Flatland, à l’ouest de Campbellton, le long de la rivière Restigouche. L’appareil est finalement tombé dans la rivière.

M. Laplante a raconté sa version des faits. Il se souvient que lui et ses amis étaient «heureux au maximum» et, après s’être assoupi, il a ressenti le «choc le plus sec qu’il a vécu».

Il dit avoir perdu la mémoire pendant une trentaine de secondes après l’impact.

«Dans ce 30 secondes, je ne suis pas capable de le raconter. Je ne sais pas ce qui s’est passé. Je me suis retrouvé sur le dessus d’un morceau d’hélicoptère avec quelqu’un qui me demandait mon nom, puis moi qui demandais où j’étais», a-t-il relaté.

Michel Laplante est le président de l’équipe de baseball des Capitales de Québec. Roberto «Bob» Bissonnette, âgé de 35 ans, était copropriétaire.

Bob Bissonnette était un ancien joueur de hockey s’étant réorienté vers une carrière musicale. Il allait amorcer une tournée prochainement.

«Je suis triste de la perte de deux personnes. Bob était un ami très près de moi et j’ai vu comment les gens l’ont décrit, comme un marchand de bonheur. Je pense que ça lui va de façon parfaite. Ça a été un privilège de passer les derniers moments avec lui. Il était dans le bonheur, il était serein», a-t-il déclaré.

Malgré ses blessures apparentes, M. Laplante est en très bonne santé. «Je pense être en parfaite santé, même si le « look » ne le démontre pas. Il n’y a rien de cassé, même pas une dent ou un ongle, mais j’ai le coeur fendu en deux», a-t-il soutenu.