Le suspect de meurtre au Texas demeurera détenu à Halifax

MONTRÉAL — Un Américain soupçonné de meurtre au Texas et arrêté pour vol à l’étalage en décembre à Halifax restera derrière les barreaux jusqu’en février.

Derek Cameron Whisenand devait comparaître vendredi matin devant la Commission de l’immigration et du statut de réfugié pour un examen de son maintien en détention et de son admissibilité au Canada. Mais il a refusé de quitter sa cellule de Halifax et une autre audience aura lieu le 11 février, qu’il ait ou non trouvé un avocat.

Une membre de la Commission de l’immigration a maintenu sa détention au motif que le suspect risquait de prendre la fuite et représentait un danger pour la population canadienne.

Whisenand, âgé de 28 ans, est le principal suspect relativement à la mort en juin 2019 d’un homme de 78 ans au Texas. Il est détenu depuis son arrestation le 30 décembre à Halifax, après que la police a répondu à un appel concernant le vol à l’étalage de bottes de travail dans un grand magasin du secteur de Bayer’s Lake.

Un rapport de la Police régionale de Halifax indique que Whisenand vivait dans une tente dans les bois avec son chien près de ce secteur commercial animé. Devant les policiers qui l’ont arrêté, il a donné une fausse identité avant que l’agent ne trouve une carte de sécurité sociale américaine en lambeaux avec son vrai nom, mais sans date de naissance, indique le rapport.

Whisenand a été ensuite confié à l’Agence des services frontaliers du Canada, mais il a refusé de répondre aux questions des agents de l’immigration.

En juillet dernier, la Gendarmerie royale du Canada avait prévenu que Whisenand était entré illégalement au Canada près de Haskett, au Manitoba, au cours de la semaine du 24 juin. Les autorités du Dakota du Nord ont indiqué que son véhicule avait été retrouvé à environ trois kilomètres de la frontière canadienne.

Les plus populaires