Le suspect du 17e féminicide cette année au Québec est accusé de meurtre prémédité

MONTRÉAL — Le meurtre de Romane Bonnier, 24 ans, survenu en pleine rue à Montréal mardi, est bel et bien «un homicide survenu dans un contexte conjugal», selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Il s’agit du 17e féminicide à survenir au Québec depuis le début de 2021 et du 26e meurtre sur le territoire du SPVM.

Le suspect dans cette affaire, François Pelletier, 36 ans, est son ancien colocataire. Il a comparu brièvement mercredi après-midi au palais de justice de Montréal sous une accusation de meurtre prémédité.

La jeune femme a été poignardée à mort sur le trottoir vers 16h30, mardi. Plusieurs témoins ont assisté, impuissants, à la scène et le 9-1-1 avait reçu plusieurs appels pour signaler l’horrible incident.

Romane Bonnier avait d’abord été transportée à l’hôpital dans un état critique, mais elle n’a pas survécu à ses blessures et son décès a été confirmé en soirée.

François Pelletier n’a jamais tenté de prendre la fuite et est demeuré sur place en attendant les policiers à la suite de l’attaque, survenue sur la rue Aylmer, près de la rue Milton, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.