Le tabagisme de la mère serait associé au syndrome de Tourette

MONTRÉAL – Le tabagisme de la mère rehausse le risque pour l’enfant de souffrir du syndrome de Tourette ou d’autres troubles de tic chronique, selon une nouvelle étude réalisée par des chercheurs new-yorkais et danois.

Les scientifiques ont étudié plus de 73 000 naissances enregistrées au Danemark en ciblant le tabagisme de la mère et les enfants atteints de troubles de tic chronique ou de troubles obsessionnels compulsifs pédiatriques.

Ils ont constaté que les enfants nés de mère qui grillaient dix cigarettes ou plus par jour étaient 66 pour cent plus à risque que les autres de souffrir d’un trouble de tic chronique. Ce tabagisme multipliait par deux ou par trois le risque que ce trouble s’accompagne d’autres problèmes psychiatriques, comme le trouble de déficit de l’attention avec/sans hyperactivité.

Une association similaire a été observée avec les troubles obsessionnels compulsifs pédiatriques, mais les résultats à ce chapitre ne sont pas encore définitifs.

L’association persiste même en tenant compte de facteurs souvent reliés au tabagisme de la mère, comme l’âge, la présence de problèmes psychiatriques, le statut socioéconomique, la consommation d’alcool ou de drogue, l’âge pendant la grossesse, le poids du bébé à la naissance et le tabagisme du partenaire.

Les chercheurs croient que l’exposition à la nicotine pendant la gestation interfère possiblement avec le développement du cerveau.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry.