Le temps frais aide à combattre le feu en Espagne

MADRID — Du temps plus frais est venu lundi en renfort aux pompiers qui combattent ce qui pourrait être le plus imposant feu de forêt de l’histoire de l’Espagne.

Les flammes qui brûlent dans les monts Sierra de Culebra ― dans le nord-ouest du pays, dans la province de Zamora ― ont détruit au moins 310 kilomètres carrés. L’agence de presse officielle Efe indique que cela en fait l’incendie le plus destructeur depuis 2004, quand les flammes avaient ravagé un peu moins de 300 kilomètres carrés dans la province de Huelva, dans le sud-ouest du pays.

Si l’incendie Zamora n’est pas entièrement contrôlé, ont dit des responsables lundi, il n’y a au moins plus de flammes et il a cessé de se propager.

Une chute du mercure a permis à quelque 650 pompiers appuyés par des bombardiers à eau de dessiner un périmètre autour de l’incendie qui a éclaté mercredi. Des résidents de 18 villages ont été évacués au cours de la dernière semaine.

Ailleurs, quelque 900 personnes ont été évacuées de 13 villages dans la région de Navarre, dans le nord du pays, où deux feux de forêt brûlent toujours.

Plusieurs records de chaleur ont été battus à travers l’Espagne la semaine dernière, et les dirigeants étaient sur un pied d’alerte pour l’éclosion de nouveaux foyers. Des experts associent le temps anormalement chaud au réchauffement climatique.

En Allemagne, la pluie abondante qui est tombée dans la nuit de dimanche à lundi et qui se poursuivait lundi a essentiellement éteint deux importants incendies au sud-ouest de Berlin. Les incendies étaient espacés d’environ vingt kilomètres. Des centaines de personnes qui avaient été évacuées par mesure de précaution en fin de semaine ont pu rentrer à la maison. Des routes ont aussi été rouvertes.

Des centaines de pompiers demeurent sur place par crainte que le vent ne ravive les braises.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.