Le temps presse avant de devoir investir plus d’argent dans les vieux CF-18

OTTAWA — Le responsable des achats militaires du Canada a affirmé que le gouvernement fédéral avait peu de temps devant lui pour acquérir de nouveaux avions de combat pour éviter d’investir encore plus d’argent dans ses CF-18 vieillissants.

Patrick Finn, sous-ministre adjoint de la section des matériels au ministère de la Défense nationale, a fait valoir que les responsables travaillent sans relâche pour lancer l’appel de propositions de 19 milliards $ visant à sélectionner les nouveaux avions de combat du Canada, le mois prochain.

Pourtant, alors que le gouvernement a déclaré vouloir identifier un gagnant d’ici 2022 et obtenir le premier nouvel avion en 2025, le ministère de la Défense reconnaît maintenant que son calendrier est très ambitieux.

Selon M. Finn, les officiels ne sauront pas vraiment quand les premiers nouveaux avions pourront être livrés avant qu’une entreprise ne soit choisie et que les deux parties aient été en mesure de préciser les détails.

Cependant, il admet également que le gouvernement a des contraintes de temps: un retard pourrait entraîner la nécessité d’investir davantage dans la flotte de CF-18, qui a presque 40 ans.

Les CF-18 étaient censés avoir été retirés de la circulation en 2003, mais ils ont été modernisés à plusieurs reprises et les responsables de la défense se demandent combien d’entre eux peuvent encore prendre les airs et pour combien de temps.

Les plus populaires