Le traditionnel jour de soldes d’après Noël, le Boxing Day, a lieu ce lundi au Canada

MONTRÉAL — Un sondage publié cet automne par le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) laisse croire que les consommateurs pourraient se laisser séduire par le magasinage du Boxing Day, ce lundi, afin de profiter d’aubaines de la période des Fêtes.

C’est la première fois depuis décembre 2019 que les consommateurs peuvent fréquenter les établissements commerciaux afin de profiter des soldes d’après Noël sans être aux prises avec des restrictions sanitaires liées à la COVID-19. 

Lors de la publication du sondage réalisé par la firme Léger, à la fin d’octobre dernier, le président pour le Québec du Conseil canadien du commerce de détail, Michel Rochette, a d’ailleurs dit s’attendre à ce que les Québécois reviennent aux célébrations en personne et aux achats dans les magasins cette année. Il a aussi estimé que les préoccupations financières des Québécois ne gâcheraient pas leurs habitudes.

Selon le sondage mené en août dernier auprès de 2505 Canadiens, six répondants sur 10 étaient affectés par les difficultés économiques, mais la plupart des participants entendaient dépenser à peu près le même montant, soit 790 $ chacun, qu’ils prévoyaient dépenser en 2021. Cette moyenne s’est élevée à 588 $ au Québec cette année.

Le sondage a toutefois démontré que 18 % des répondants entendaient magasiner lors des soldes d’après Noël, comparativement à 28 % lors du Vendredi fou et 21 % lors du Cyberlundi et des jours suivants, deux événements tenus à la fin du mois dernier.

En ce 26 décembre, les commerçants et les centres commerciaux du Québec peuvent ouvrir leurs portes à compter de 13h00. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.