Le trafic passager à l’Aéroport Montréal-Trudeau a grimpé de 7% en 2018

MONTRÉAL — Le nombre de passagers ayant visité l’Aéroport international Montréal-Trudeau a progressé de 7,0 pour cent en 2018 par rapport à l’année précédente, pour atteindre 19,4 millions, a indiqué vendredi Aéroports de Montréal.

Selon les chiffres dévoilés par la société qui exploite l’aéroport, le trafic international a connu une hausse de 10,2 pour cent l’an dernier, tandis que le trafic transfrontalier a avancé de 7,5 pour cent. Le trafic intérieur a pour sa part gagné 3,3 pour cent.

L’autorité aéroportuaire du Grand Montréal responsable de la gestion, de l’exploitation et du développement de l’aéroport Trudeau et du parc aéronautique et industriel de Mirabel a affiché un bénéfice avant impôts, charges financières, amortissement et dépréciation des immobilisations (BAIIA) de 321,6 millions $ pour son exercice clos le 31 décembre.

Cet excédent des produits par rapport aux charges représentait une progression de 36,5 millions $, ou 12,8 pour cent, par rapport à celui de l’exercice précédent.

Les revenus d’Aéroports de Montréal ont grimpé de 10,7 pour cent à 645 millions $ l’an dernier, ce que l’autorité a attribué à la croissance du trafic de passagers, à l’augmentation des revenus tirés des activités commerciales et à la hausse du tarif des frais d’améliorations aéroportuaires.

Les charges d’exploitation ont pour leur part avancé de 9,9 pour cent par rapport à 2017 pour atteindre 215,7 millions $, ce qui s’expliquait notamment par une hausse des frais d’exploitation liés aux conditions hivernales. Aéroports de Montréal a aussi expliqué avoir mis en place des mesures de mitigation pour assurer la fluidité des passagers dans les périodes de grande affluence, ainsi que des initiatives pour «bonifier l’expérience» des clients.

Les plus populaires