Le vaccin de Moderna approuvé au Canada; 168 700 doses attendues la semaine prochaine

OTTAWA — Plus de 168 000 doses du vaccin de la société américaine Moderna contre la COVID-19, approuvé mercredi, devraient être distribuées au cours de la semaine prochaine au pays.

Ce vaccin est le premier à pouvoir être déployé dans les régions éloignées, notamment dans les communautés autochtones et dans le nord du pays, puisqu’il n’exige pas d’être maintenu à des températures aussi basses que celui de Pfizer-BioNTech.

En point de presse, les hauts responsables de l’Agence de la santé publique du Canada ont salué ce moment décisif pour les territoires, qui commenceront à recevoir leurs doses dès lundi.

L’administrateur en chef adjoint de l’agence fédérale, le Dr Howard Njoo, s’est réjoui de la flexibilité accrue procurée par ce deuxième vaccin qui s’ajoute à la campagne d’immunisation canadienne.

«C’est maintenant le temps de concentrer nos efforts sur la coordination étroite de la livraison dans les endroits moins accessibles au Canada», a déclaré le major général Dany Fortin, se disant très énergisé par la nouvelle.

Les points de distribution des vaccins se multiplieront d’ailleurs d’ici la nouvelle année, passant de 14 à 100, environ.

Le Dr Njoo a par ailleurs confirmé que tous les Canadiens qui veulent se faire vacciner pourront l’être, à raison de deux doses par personne, d’ici le mois de septembre prochain — une cible plus optimiste que celle de décembre 2021 qu’il défendait encore il y a quelques semaines.

La campagne d’immunisation de la population canadienne a débuté la semaine dernière, avec le vaccin de Pfizer-BioNTech, dont la manipulation est compliquée par le fait qu’il doit être conservé à -70 degrés Celsius. Plus de 240 000 doses de ce premier vaccin auront été néanmoins distribuées à travers le pays en date de mercredi.

Avec quatre millions de doses de Pfizer-BioNTech et deux millions de doses de Moderna promises d’ici le 31 mars, la campagne de vaccination devra redoubler d’intensité en début d’année, a reconnu le major général Fortin.

Les livraisons de Pfizer-BioNTech prévues en janvier ont par ailleurs été bonifiées à 750 000 doses. Avec celles de Moderna, le premier ministre Justin Trudeau a dit s’attendre à un total de 1,2 million de doses pour le premier mois de 2021.

Feu vert de Santé Canada

Santé Canada a annoncé tôt mercredi l’approbation du vaccin de Moderna après un «examen indépendant et approfondi des données probantes» qui confirme qu’il est sécuritaire.

Comme ce fut le cas pour Pfizer-BioNtech, Santé Canada a publié une partie des données scientifiques qui ont guidé sa décision, afin de rassurer les Canadiens.

Ottawa achète 40 millions de doses du vaccin de Moderna et a une option sur 16 millions de doses supplémentaires. 

Santé Canada a indiqué avoir reçu la demande d’homologation de Moderna le 12 octobre et l’a autorisé en vertu d’un processus d’évaluation rapide qui respecte les normes élevées du pays.

Pour y arriver, l’organisation fédérale a analysé les renseignements au fur et à mesure qu’ils étaient transmis par le fabricant pendant le processus d’élaboration du produit, tout en respectant les normes élevées du Canada.

Le vaccin de Moderna peut être administré aux personnes âgées de 18 ans et plus, mais il pourrait éventuellement être administré à celles qui sont âgées de 12 ans et plus si les données des études menées actuellement par l’entreprise sont concluantes.

Laisser un commentaire