Le Vatican décrète l’obligation de signaler les crimes sexuels dans l’Église

CITÉ DU VATICAN, Italie — Le pape François a émis jeudi un décret qui oblige les membres du clergé catholique du monde entier à rapporter aux autorités religieuses tout abus sexuel d’un membre de l’Église de même que toute tentative de camouflage de tels actes.

Le décret accorde aussi de la protection aux sonneurs d’alerte et oblige tous les diocèses de l’Église catholique à mettre en place un système confidentiel de réception des plaintes. Des procédures d’enquête préliminaire seront aussi établies lorsque les suspects sont des supérieurs hiérarchiques, tels des évêques et des cardinaux.

Le préfet de la Congrégation pour les évêques au Vatican, le cardinal Marc Ouellet, explique que l’Église ne voit pas pourquoi les dirigeants du clergé seraient exemptés des règles. À son avis, il s’agit d’une responsabilité profonde.

Le décret s’adresse à quelque 415 000 prêtres catholiques et 660 000 religieuses. Il ne les oblige pas, toutefois, à signaler les abus à la police.

Les commentaires sont fermés.

J’ai lu l’article court (dans l’Actualité )par rapport au décret que l’Église a émis sur les abus sexuels commis par le clergé mais qui n’oblige pas à ceux-ci, le clergé et autres membres de l’Église, à signaler à la police. Non mais? Ce n’est qu’un acte qui continue à camoufler les abus commis aux pratiquants qui côtoie le clergé et dirigeants de l’Église. En quoi sert un décret qui, en réalité, est un décret et non une déclaration légale, soit une loi, qui interdit et inclus une pénalité selon la gravité de l’abus et le nombre de victimes qu’a abusé un prêtre et/ou un dirigeant? Selon moi, rien du tout. Je pense à ceux à Lyon en France mais aussi à ceux et celles dans le monde entier.

D’où je viens, tous abus, peu importe, doit être dénoncé et signalé aux autorités civiles et impartiales et un enquête diligente doit être fait. D’où je viens, aucun abus est toléré, ni accepté, ni camouflé. Aucun! Tous abus est dénoncé. Alors, ce que l’Église a faite c’est de continuer de camoufler les abus de toute sortes.