Le virus Covid-19 pourrait perturber les activités sportives en Italie

ROME — La première rencontre du conseil d’administration en prévision des Jeux olympiques d’hiver de Milan-Cortina, en Italie, s’est tenue par l’entremise d’une vidéoconférence lundi, au moment où les autorités cherchent à contenir la propagation d’un virus qui a fait du nord du pays le point central de l’éclosion du Covid-19 en Europe.

Au lieu de se rencontrer à Milan, les membres du conseil d’administration nouvellement créé en vue des Jeux d’hiver de 2026 ont fait des appels depuis leurs bureaux respectifs des régions de la Lombardie et de la Vénétie, les plus durement touchées par le virus, ont annoncé les responsables du Comité olympique italien.

Pendant ce temps, des rencontres d’urgence ont été mises sur pied pour décider quand — et si — des matchs de la principale ligue de football, la Série A, pourraient avoir lieu derrière des portes closes le week-end prochain.

Quatre matchs de la Série A qui devaient avoir lieu dimanche ont été reportés, incluant celui devant opposer l’Inter Milan au Sampdoria au stade San Siro, à Gênes.

Dimanche prochain, la Juventus de Turin doit accueillir l’Inter, un match qui pourrait bien avoir lieu à huis clos. Les matchs Udine-Florence et AC Milan-Gênes du week-end prochain pourraient aussi connaître le même sort.

Le président du Comité olympique italien, Giovanni Malago, a déclaré dimanche que de jouer des matchs à huis clos constituait un problème, mais que ce pourrait être l’unique solution pour l’instant.

On s’inquiète aussi au sujet du match retour de la Ligue Europa entre l’Inter et le Ludogorets, qui doit être présenté jeudi à Milan. La formation de la Bulgarie a écrit aux responsables de l’UEFA pour obtenir plus d’informations sur l’état de la situation.

Comme la situation est moins inquiétante dans le sud de l’Italie, le match de mardi en Ligue des Champions entre le FC Barbcelone et Naples devrait avoir lieu tel que prévu.

Au moins 190 personnes dans le nord de l’Italie ont contracté le virus et quatre personnes en sont décédées, incluant un homme de 84 ans qui a rendu l’âme au cours de la nuit à Bergame. Toutefois, les autorités sont toujours incapables d’identifier le point d’origine de la contagion qui, lundi, s’était étendue jusque dans une demi-douzaine de régions et qui avait incité l’Autriche à interrompre temporairement la circulation ferroviaire le long de sa frontière avec l’Italie.

Si les autorités italiennes ont fermé des écoles, forcé l’annulation de pièces de théâtre et interrompu les activités du fameux carnaval de Venise, elles ont aussi appelé au calme la population, rappelant que le taux de mortalité du coronavirus est inférieur à la grippe. Les quatre personnes décédées étaient âgées et deux d’entre elles étaient aux prises avec de sérieux ennuis de santé.

La Fédération italienne des sports d’hiver a suspendu tous les événements au pays pour une semaine entière, précisant toutefois que «pour le moment», les étapes de la Coupe du monde de ski alpin prévues le week-end prochain à La Thuile et au Val d’Aoste auront lieu comme prévu.

La Fédération internationale de ski, qui organise ces deux événements, a toutefois déjà annulé des épreuves en Chine cette saison.

L’Italie doit aussi accueillir les Finales de la Coupe du monde de la FIS à Cortina d’Ampezzo, du 18 au 22 mars.

Les plus populaires