L’écologiste Sidney Ribaux nommé à un poste de directeur à la Ville de Montréal

MONTRÉAL — L’écologiste Sidney Ribaux, l’un des fondateurs de l’organisme Équiterre il y a plus de 25 ans, hérite du poste de directeur du Bureau de la transition écologique et de la résilience (BTER) de la Ville de Montréal.

La nouvelle a été annoncée jeudi par la mairesse de la ville, Valérie Plante. 

La direction du Bureau était assurée par intérim par Danielle Lussier.

Le communiqué du Cabinet de la mairesse et du comité exécutif ajoute que M. Ribaux aura notamment pour mandat de générer de l’engouement, de l’adhésion et des actions concrètes et significatives dans le but de concrétiser un virage écologique notable pour la ville. 

Le nouveau-venu assure dans le même communiqué qu’il a de grandes ambitions pour le virage écologique de la Ville de Montréal.

Sidney Ribaux a cofondé Équiterre en 1993, puis présidé son conseil d’administration jusqu’en 1998. Ensuite, comme directeur général, il a participé à l’élaboration, la mise en œuvre et au financement de stratégies et projets dans les domaines du commerce équitable, de l’agriculture locale et biologique, de l’énergie, de la mobilité, des changements climatiques, de la consommation responsable et du bâtiment durable.

L’automne dernier, un autre cofondateur d’Équiterre, Steven Guilbeault, avait annoncé son départ de l’organisme.

Depuis quelque temps, des rumeurs font de M. Guilbeault un candidat aux prochaines élections fédérales pour le Parti libéral du Canada (PLC), possiblement dans la circonscription montréalaise de Laurier–Sainte-Marie. Le principal intéressé a fait savoir récemment que sa décision n’était pas encore prise.

Ce jeudi, Steven Guilbeault doit participer, à Montréal, à une discussion informelle avec le premier ministre Justin Trudeau lors du Sommet des champions de la nature.

  

Dans la même catégorie
Commentaires
Laisser un commentaire