Legault interdit aux personnes âgées qui habitent en résidence de sortir

QUÉBEC — Il sera dorénavant interdit aux personnes âgées qui habitent en résidence de sortir sans supervision, a statué lundi François Legault.

Le premier ministre cherche à tout prix à éviter la propagation de la COVID-19 dans les résidences pour aînés, après que plusieurs cas se furent déclarés en Estrie et dans Lanaudière. 

Jusqu’à présent, les quatre décès causés par le coronavirus au Québec proviennent de la même résidence pour personnes âgées, la résidence Eva, située à Lavaltrie, dans Lanaudière.

Les personnes de 70 ans et plus sont plus à risque de conséquences graves si elles attrapent le virus, a rappelé M. Legault, lundi, lors de sa conférence de presse quotidienne.

Le confinement obligatoire, «c’est une mesure qui est dure, mais c’est une mesure qui est nécessaire», a-t-il tranché.

Foyers d’éclosion

Dans la région de Lanaudière, lundi, il y avait 50 cas confirmés de COVID-19, soit 35 cas de plus que la veille.

La région devient ainsi la troisième comptant le plus grand nombre de cas de coronavirus dans la province, après Montréal et la Montérégie.

Autre foyer d’éclosion: les Résidences Soleil – Manoir Sherbrooke, en Estrie. Dimanche, deux cas ont été confirmés dans la résidence et six font l’objet d’enquête.

Le fils d’une résidante, qui a été testé positif au coronavirus, aurait transmis la maladie à sa mère qui vit dans cette résidence avec 400 personnes.

Afin de s’assurer que les résidants restent à l’intérieur de l’établissement, des policiers ont été dépêchés sur les lieux.

Pareillement à Lavaltrie, tout est mis en oeuvre pour éviter que le virus ne se propage, a affirmé en point de presse lundi la Dre Joane Désilets, de la direction de la santé publique de Lanaudière.

Elle n’a pas voulu dévoiler le nombre total de personnes atteintes de COVID-19 dans la résidence Eva, plaidant que cette information est de nature confidentielle.

Lundi, le réseau TVA rapportait que deux autres cas s’étaient déclarés dans la résidence. Neuf personnes supplémentaires seraient en attente de résultats. 

La Dre Désilets a également exclu de tester tous les résidants, la consigne étant de seulement tester les personnes qui présentent des symptômes grippaux. 

«Je demanderais à la population de Lanaudière de continuer à collaborer avec nous. Des enquêtes sont en cours, ça fonctionne bien, on a une belle mobilisation», a-t-elle déclaré.  

De son côté, M. Legault a affirmé, lundi, s’être entretenu avec des propriétaires de résidences pour aînés, qui lui ont expliqué que la majorité des résidants ne sortaient plus à l’extérieur.

Or, «une petite minorité» continue de sortir et inquiète tous les autres résidants, a-t-il relaté. 

C’est pourquoi il demande à toutes les personnes âgées dans les résidences de ne plus sortir sauf exception. Dans ces cas exceptionnels, la sortie devra être supervisée, a-t-il précisé.

Nécessaire, dit Legault

«C’est une mesure qui est nécessaire parce que la dernière chose qu’on veut au Québec, c’est que le virus entre dans des résidences de personnes âgées», a déclaré le premier ministre.

«C’est ça qui est le plus dangereux, qui pourrait avoir les résultats, malheureusement, les plus désastreux», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il demande aux plus jeunes d’aider les plus vieux en allant faire leur épicerie, ou en leur livrant leur commande à domicile.

«Il va falloir trouver des façons de déplacer les marchandises vers la personne», a renchéri le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda.

Personne ne manquera de nourriture

Le ministère de la Santé s’engage en outre à mettre en place un service afin de venir en aide à ceux n’ayant pas de proches ou ne disposant pas d’autres moyens pour faire leur épicerie et leurs achats essentiels.

«Aucune personne aînée ne manquera de nourriture», assure-t-on dans le communiqué de presse du gouvernement. 

Les plus populaires