Legault suspend sa tournée électorale pour appuyer les régions menacées par Fiona

MONTRÉAL — Le chef caquiste et premier ministre sortant, François Legault, suspend sa tournée électorale jusqu’à nouvel ordre à cause de la tempête Fiona qui se dirige vers les Îles-de-la-Madeleine, l’est de la Gaspésie et la Basse-Côte-Nord.

M. Legault a affirmé, vendredi soir, sur Twitter, qu’on espérait le mieux, mais que tout le gouvernement se tenait prêt.

«On pense aux gens de la Côte-Nord, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. L’ouragan Fiona semble se diriger droit sur les Îles, affirme-t-il. Vous êtes faits forts les Madelinots. Sachez que tout le Québec est avec vous.»

M. Legault dit être à Québec en contact avec la vice-première ministre Geneviève Guilbault et le secrétaire général du gouvernement.

«Dans les circonstances, j’ai annulé mes activités prévues demain (samedi) et suspendu notre tournée électorale jusqu’à nouvel ordre», affirme-t-il.

Les Îles-de-la-Madeleine surtout, mais aussi l’est de la Gaspésie et la Basse-Côte-Nord doivent se préparer au pire, alors que l’ouragan Fiona se dirige vers ces régions et s’annonce comme l’une des plus graves tempêtes de l’histoire dans ces régions.

La période la plus intense s’amorcera dans la nuit de vendredi à samedi pour durer jusqu’en fin de soirée samedi pour les Îles-de-la-Madeleine et la pointe est de la Gaspésie, alors que le plein impact sur la Basse-Côte-Nord sera ressenti de samedi matin à dimanche matin.

Le chef parlementaire et porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a indiqué que sa conférence de presse de samedi matin à Montréal était annulée.

«Nous réévaluerons notre horaire selon l’évolution de la situation», a-t-il indiqué sur Twitter.

Il a affirmé que «l’heure était à la solidarité».

«Courage aux gens de la Côte-Nord, des Îles-de-la-Madeleine et de la Gaspésie. Le Québec est avec vous», a écrit M. Nadeau-Dubois.

En mêlée de presse, la cheffe libérale Dominique Anglade a indiqué suivre de près la situation, sans pouvoir dire si elle suspendait sa propre campagne.

«Notre formation politique est en lien avec la CAQ (et tous les autres partis) pour voir comment les choses évoluent», a-t-elle affirmé, vendredi soir.

«Là, on est au stade de penser à la sécurité du monde, c’est ça qui est important», a-t-elle ajouté.

Mme Anglade a dit aussi s’être entretenue avec le candidat de son parti aux Îles-de-la-Madeleine pour voir comment les gens se préparaient à affronter la tempête.

«Je pense que tout le monde est sur le qui-vive et attend de voir comment les choses vont se dérouler», a-t-elle indiqué.

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, semblait en voie de faire campagne, samedi.

Son équipe avait simplement transmis tard vendredi soir son ordre du jour, selon lequel il tiendrait un point de presse à Québec à 11h00 et ferait du «porte à porte» dans la circonscription de Chauveau.

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, avait déjà suspendu sa propre tournée électorale, vendredi, à cause de symptômes grippaux.

«Nous sommes de tout coeur avec les Madelinots et surveillons la situation de très près. Prenez soin de vos proches et restez prudents», a-t-il écrit sur Twitter.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.