L’élection partielle dans la circonscription de Chicoutimi aura lieu le 11 avril

QUÉBEC – L’élection partielle dans la circonscription de Chicoutimi aura lieu le lundi 11 avril, a annoncé le gouvernement Couillard mercredi.

Le comté, un château fort péquiste, est vacant depuis la démission en octobre du député Stéphane Bédard, qui occupait ce poste depuis 17 ans.

Les principaux partis provinciaux, à l’exception du Parti québécois, ont déjà choisi leur candidat.

Francyne T. Gobeil, une proche du maire de Saguenay Jean Tremblay, a remporté l’investiture libérale dimanche dernier contre Serge Bergeron, le directeur général de la commission scolaire du Pays-des-Bleuets.

L’ex-animatrice de radio Hélène Girard défendra les couleurs de la Coalition avenir Québec. Québec solidaire sera représenté par Pierre Dostie, cadre au CSSS de Jonquière.

Le Parti québécois tiendra son assemblée d’investiture lundi prochain. Trois candidats sont en lice: le pompier Mario Gagnon, l’ex-enseignante Élise Gauthier et la femme d’affaires Mireille Jean.

«On est dû» pour gagner, a commenté le premier ministre Philippe Couillard, notant que la circonscription échappait au Parti libéral depuis des décennies.

«On va faire tous les efforts requis» pour remporter la victoire, a-t-il ajouté, lors d’une conférence de presse sur un autre sujet.