L’entreprise montréalaise Pornhub poursuivie en Californie par 40 femmes

MONTRÉAL — L’entreprise montréalaise Pornhub est la cible d’une poursuite intentée en Californie par 40 femmes qui soutiennent que le site pornographique continue de faire de l’argent avec des vidéos qui ont été publiées sans leur plein consentement.

La poursuite, déposée mardi devant un tribunal de district, allègue que MindGeek, la société mère de Pornhub, savait — ou aurait dû savoir — que l’un de ses partenaires commerciaux avait régulièrement recours à la fraude et à la coercition pour pousser des femmes à apparaître dans des vidéos pornos.

La poursuite allègue que MindGeek n’a pas mis fin à son partenariat avec «GirlsDoPorn» jusqu’à ce que des responsables de cette entreprise soient accusés par les autorités américaines en 2019.

Les plaignantes soutiennent également que les sites internet appartenant à MindGeek n’ont pas supprimé les vidéos lorsqu’elles l’ont demandé. 

Les plaignantes réclament plus de 40 millions $ US en dommages et intérêts.

Bien que d’un strict point de vue juridique, le siège social de MindGeek soit situé au Luxembourg, ses bureaux principaux sont à Montréal. La société exploite des dizaines de sites pornographiques, dont Pornhub, l’un des sites internet les plus populaires dans le monde.

MindGeek n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires, mercredi après-midi.

———

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire