L’envoyé spécial Roger Carstens parle du vol de retour de Brittney Griner

WASHINGTON — Brittney Griner ne tenait pas à passer du temps seule dans l’avion du gouvernement américain qui la ramenait chez elle, après l’échange de prisonniers impliquant le marchand d’armes Viktor Bout.

«J’ai été en prison pendant 10 mois, à écouter les Russes. Je veux parler», a dit la star de la WNBA selon Roger Carstens, l’envoyé spécial présidentiel pour les affaires d’otages.

Celui-ci a aidé à obtenir la libération de Griner et à la ramener aux États-Unis, cette semaine.

Griner s’est présentée à chaque membre d’équipage, leur serrant la main et «établissant un contact personnel avec eux», a dit Carstens.

Elle a passé environ 12 des 18 heures du vol à discuter avec d’autres personnes, selon Carstens, qui s’est confié à l’émission «State of the Union», de CNN.

Double médaillée d’or olympique et membre du Mercury de Phoenix, Griner a parlé de son séjour dans un pénitentier russe et de ses mois de captivité, a dit Carstens. L’envoyé spécial a toutefois refusé de fournir plus de détails.

«J’ai eu l’impression que c’était une personne intelligente, passionnée, compatissante, humble, intéressante et patriotique, a déclaré Carstens. Mais avant tout, authentique. Je déteste le fait d’avoir dû la rencontrer de cette manière-là, mais je me suis senti très privilégié d’avoir eu la chance de la connaître.»

Griner se soumet à une évaluation médicale et mentale complète, mais Carstens a dit qu’elle semblait «pleine d’énergie et dans un état fantastique».

Griner, qui a aussi joué au basket professionnel en Russie, a été arrêtée à l’aéroport Sheremetyevo de Moscou en février, après que les autorités russes aient déclaré qu’elle transportait des cartouches de vapotage contenant de l’huile de cannabis. 

Washington a déclaré que Griner était «détenue à tort» – une accusation que la Russie a fermement rejetée.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.