L’équipe de Doug Ford n’aurait pas banni l’expression «changement climatique»

TORONTO — Le bureau du premier ministre Doug Ford a déclaré que les courriels récents de fonctionnaires demandant au personnel de cesser d’utiliser l’expression «changement climatique» sur les comptes de médias sociaux gouvernementaux étaient fondés sur de fausses informations.

Plusieurs courriels internes publiés dans un blogue de Toronto indiquaient que le bureau de Doug Ford avait demandé aux travailleurs du ministère des Ressources naturelles et des Forêts, ainsi qu’à Parcs Ontario, de ne pas utiliser l’expression en ligne.

Une porte-parole de M. Ford affirme que le bureau du premier ministre n’a jamais donné une telle directive à quiconque au gouvernement.

Le gouvernement a déclaré avoir ouvert une enquête à ce sujet et pris des mesures immédiates pour corriger cette inexactitude.

La ministre fédérale de l’Environnement, Catherine McKenna, qui s’est heurtée à Doug Ford au sujet de l’annulation de la taxe sur le carbone, avait écrit sur Twitter plus tôt que le gouvernement ontarien semblait «museler» son personnel.

Le ministre ontarien de l’environnement a promis qu’un nouveau plan provincial visant à lutter contre les changements climatiques sera dévoilé cet automne.

Les plus populaires