L’équipe de Perseverance éblouie par les premières images du rover sur Mars

CAPE CANAVERAL, Fla. — Le monde a pu voir de près un atterrissage sur Mars vendredi, alors que la NASA a publié une image époustouflante de son plus récent rover abaissé sur la surface rouge poussiéreuse.

La photo a été publiée moins de 24 heures après l’atterrissage réussi de l’astromobile Perseverance près d’un ancien delta de rivière, où l’engin recherchera des signes de vie ancienne et mettra de côté les échantillons de roches les plus prometteurs pour un retour sur Terre dans une décennie.

La NASA a équipé le vaisseau spatial d’un record de 25 caméras et de deux microphones, dont beaucoup ont été allumés lors de la descente de jeudi.

Le rover est montré avec des détails surprenants à seulement deux mètres du sol, étant abaissé par des câbles attachés à un pont roulant, la poussière rouge soulevée par les moteurs de fusée. La NASA promet plus de photos dans les prochains jours et peut-être aussi un enregistrement audio de la descente.

«C’est quelque chose que nous n’avons jamais vu auparavant», a noté Aaron Stehura, ingénieur des systèmes de vol, lors d’une conférence de presse. «C’était magnifique et l’équipe était émerveillée. Il y a juste un sentiment de victoire du fait d’avoir pu capturer (ces images) et de les partager avec le monde.»

L’ingénieur en chef Adam Steltzner a qualifié l’image d’«emblématique», en la plaçant là-haut avec des photos de Buzz Aldrin d’Apollo 11 sur la Lune, de Saturne vue par Voyager 1 et des «piliers de la création» du télescope spatial Hubble.

Un certain nombre d’images miniatures ont été diffusées jusqu’à présent, trop nombreuses pour être comptées, a déclaré Pauline Hwang, responsable de mission stratégique pour les opérations de surface. «L’équipe s’est déchaînée» en voyant ces premières photos, a-t-elle déclaré.

Le vaisseau spatial est en bon état, selon les responsables, après avoir atterri sur une surface plane et sûre dans le cratère Jezero avec seulement 1 degré d’inclinaison et des roches relativement petites à proximité. Pour l’instant, les systèmes sont toujours en cours de vérification. Il faudra attendre au moins une semaine avant que le rover ne commence à se déplacer.

Par Marcia Dunn – The Associated Press

Laisser un commentaire