Les autorités au Brésil signalent la mort de 42 détenus dans trois prisons

RIO DE JANEIRO — Quarante-deux détenus ont été tués lundi dans trois prisons dans la capitale de l’État de l’Amazonas au Brésil. La veille, il y avait eu 15 morts dans un affrontement entre détenus dans une quatrième prison de la même ville.

L’agence pénitentiaire a déclaré que les 42 prisonniers retrouvés morts à Manaus lundi présentaient des signes d’asphyxie.

Au début de 2017, plus de 120 détenus étaient morts aux mains d’autres prisonniers au cours de plusieurs semaines de combats entre membres de bandes criminelles rivales dans des prisons du nord du pays.