Les autorités aux aguets de possibles inondations en Colombie-Britannique

VANCOUVER — Un avis a été envoyé mercredi soir à quelque 400 habitants d’un petit village de la Colombie-Britannique qui doivent se tenir prêts à évacuer leur domicile à tout moment en raison de possibles inondations.

Wendy Coomber, directrice des communications du centre des mesures d’urgence de Cache Creek (Cache Creek Emergency Operation Centre), a indiqué que cet avis vise les occupants de 160 résidences situées le long de la rivière Bonaparte, un affluent de la rivière Thompson.

Les occupants d’une dizaine de bâtisses résidentielles et commerciales de Cache Creek avaient déjà été évacués mercredi, dont un motel et un terrain de camping.

Selon Mme Coomber, l’avis d’évacuation potentiel pourrait aussi être élargi à d’autres communautés, dépendamment de la montée des eaux.

Des avertissements de possibles inondations printanières demeurent en vigueur dans les régions de Cariboo, Chilcotin et Nazko.

 

Les plus populaires